LAS LLORONAS

Ce trio composé de 3 musiciennes est inspiré par un élément fascinant qui relie de nombreuses musiques folkloriques de différentes cultures : une faculté à exprimer des émotions pures et profondes en une musique sincère et assurée. C’est cette force qui permet aux musiciennes et spectateurs de vivre une expérience commune, d’être entourée par une sensation qui va au-delà des mots pour parler droit au corps. Les gens chantent et dansent les uns pour les autres, la musique y est à la fois catharsis et célébration, elle se partage et se consomme non pas comme un objet commercial, mais bien comme une expérience humaine qui remonte à l’origine du monde.

Las Lloronas débute dans les ruelles de Bruxelles en hiver 2017, en tant que projet spontané et éphémère. Sura Solomon (BE / USA), Amber in ‘t Veld (ES / NL) et Marieke Werner (DE) se rencontrent des années plus tôt, partageant une passion pour la sociologie, l’activisme et l’art. Cette passion se traduit et se transforme aujourd’hui en musique. Reflétant leurs expériences et leurs origines, l’univers qu’elles créent lie musique du monde et slam, donnant naissance à une poésie polyglotte, féministe et intime. Les voix s’harmonisent sans effort, provoquant un coup de foudre musical qui les pousse à poursuivre le projet de manière professionnelle.

Inspirées par des musiciens telss que Lhasa de Sela, Noname et Ibeyi, Las Lloronas affirment leurs paroles intimes, et plongent dans des harmonies et mélodies mélancoliques. Trois voix se muent au rythme du folk espagnol et du hip hop, au gré de sonorités klezmer et blues, quelque part au bord de la lamentation, de la rêverie et du cri de bataille. Dans leur performance, voix, clarinette, guitare, accordéon et ukulélé partagent un moment puissant de vulnérabilité.

_______________

Cet Été, retrouvez les Las Lloronas en concert Inédit avec Musiques de nuit

Lien vers le site web de Musiques de Nuit
Lien vers le site web de Las Lloronas
Page facebook de l’artiste

Crédit photo : DR