ENVIE D’UNE TOILE À LA BELLE ÉTOILE ?

LES PROJECTIONS ESTIVALES MUSICAL ÉCRAN METTENT DU SON PLEIN LES YEUX avec des documentaires musicaux explorant différents styles et artistes iconiques. Une moisson riche et belle où chaque soirée est précédée de DJ-set.

Après Daft Punk Unchained de Hervé Martin Delpierre à Carbon-Blanc, Ethiopiques : Revolt of the soul de Maciek Bockniak au musée bordelais des Arts décoratifs et du design et Sugar Man de Malik Bendjelloul dans le parc du Musée de la création franche à Bègles, laissez-vous charmer par les prochaines séances à la belle étoile. Et découvrez les univers de Nina Simone, M.I.A, Bob Marley, The Who, Jimi Hendrix ou encore Janis Joplin.

THE AMAZING NINA SIMONE de Jeff Llieberman (VOST, 1h45) en collaboration avec Banzaï Lab
Vous avez certainement déjà chantonné « Feeling Good » mais connaissez-vous l’histoire de la carrière de Nina Simone ?  Années 60 : grâce à un style unique et des pamphlets musicaux comme « Mississippi Goddam », Nina Simone devient une vedette aux États-Unis pour sa vision sans concession de la libération noire. Aujourd’hui, 11 ans après sa mort, Nina est plus populaire que jamais. Avec de nouvelles perspectives sur sa carrière avortée de pianiste classique, sa reconnaissance mondiale grâce au jazz, du Sud ségrégationniste aux droits civiques et à son exil en France, le film saisit l’héritage d’une artiste singulière.
À voir à Bordeaux – Ancien commissariat de police Castéjà : dimanche 21 juillet, à partir de 18h. Projection à 22h
>> Visionner la bande-annonce ici

MATANGI/MAYA/M.I.A de Steve Loveridge (VOST, durée 1h35)
Fille d’un des fondateurs de la résistance armée tamoule, Mathangi Arulpragasam fuit la guerre civile et débarque à Londres à l’âge de 9 ans, avec sa mère et ses sœurs. Peu à peu, la petite déracinée devient Maya, adolescente précoce dans le creuset londonien, étudiante aux beaux-arts qui souhaite réaliser des documentaires. Son retour au Sri Lanka et sa découverte de la violence du régime militaire achèvent de la pousser vers sa dernière mue. Le monde la découvre sous le nom de M.I.A, phénomène pop non identifié, star planétaire, et bad girl revendiquée, qui suscite autant l’admiration que la controverse.
À voir à Bordeaux – Pavillon d’été de l’Orangeade, parc aux Angéliques : jeudi 25 juillet à partir de 18h. Projection à 21h30
>> Visionner la bande-annonce ici

MARLEY de Kevin Macdonald (VOST, durée 2h24)
La place de Bob Marley dans l’histoire de la musique, son statut de figure sociale et politique et l’héritage qu’il nous laisse sont uniques et sans précédent. Ses chansons délivrent leur message d’amour et de tolérance, de résistance à l’oppression, et transcendent les cultures, les langues et les religions aujourd’hui encore, avec la même force que lorsqu’il était en vie. En collaboration avec la famille de l’artiste – qui a ouvert ses archives privées pour la première fois – Kevin Macdonald a réuni une mine d’informations, des images d’archives rarissimes et des témoignages poignants qui interrogent le phénomène culturel tout en dessinant le portrait intime de l’artiste, depuis sa naissance jusqu’à sa mort en 1981, faisant définitivement de MARLEY le film documentaire de référence, au moins pour les 30 années à venir.
À voir à Saint-Médard-en-Jalles – Parc de l’Ingénieur : mercredi 31 juillet à partir de 19h. Projection à 21h30
>> Visionner la bande-annonce ici

> MONTEREY POP de D.A Pennebaker (VOST, durée 1h18)
Dans sa fièvre rockeuse, The Who en détruit ses instruments ! Jimi Hendrix enflamme la scène par sa maîtrise musicale, Janis Joplin fait l’une de ses premières apparitions publiques, Otis Redding, âme dynamique du festival, propose une prestation qui fut élevée comme la meilleure de l’événement. Envie de revivre ses moments uniques ?
À voir à Bordeaux – Pavillon d’été de l’Orangeade, parc aux Angéliques : jeudi 8 août à partir de 18h. Projection à 21h30 
>> Visionner la bande-annonce ici

Soirée gratuites, ouvertes à tous. Buvette et restauration sur place

Suivez l’Été sur FacebookInstagram, et Twitter